Création d’un centre d’urgence COVID-19 à Taverny

Mme Florence Portelli

Surprise ! Le maire de Taverny, Florence Portelli, était à la télévision allemande. Pour ZDF, elle a rendu compte de la situation dans notre ville jumelle.

Peter Werth a commenté pour les Westfälische Nachrichten:
La crise de Corona met la France, pays voisin, encore plus sous contrôle que l’Allemagne. La situation au regard de la situation dans la ville jumelle de Lüdinghausen préoccupe également les membres de l’Association franco-allemande (DFG). Maria Edelbusch décrit le contact entre les comités de
partenariat des deux villes. La présidente de la DFG n’a pas non plus été surprise lorsqu’elle a vu samedi soir la maire de notre ville partenaire, Florence Portelli, dans une interview à l’émission « Aujourd’hui » de la chaine ZDF Équipée d’un masque, elle a décrit la situation sur place. Les volontaires ont installé une salle d’urgence provisoire dans un gymnase municipal. Là, les patients présentant des symptômes du Coronavirus sont traités et – si nécessaire – isolés. Il y a beaucoup de soutien de la région pour cette campagne, a déclaré Mme Portelli à ZDF. Des médecins à la retraite et des étudiants en médecine, par exemple, y participent également.

Mme Edelbusch elle-même a appris de ses amis et connaissances à Taverny que tout le monde est en bonne santé. Jusqu’à présent, personne n’a été touché par le Coronavirus. « Tout le monde adhère strictement à l’interdiction gouvernementale de sortir », dit-elle. Une connaissance lui a écrit: «Nous n’avons pas quitté notre maison depuis 14 jours. Mais nous ne devons pas nous plaindre car nous nous en sortons bien. »

À l’origine, a rapporté Mme Edelbusch, les Tabernaciens devaient venir à Lüdinghausen à Pâques – pour le traditionnel cours de langue. Six étudiants faisaient partie des 13 invités. Cependant, cette action a été annulée dans le contexte de la crise du Coronavirus.